Actualités

Production d’engrais : Le Nigéria vise une autosuffisance pour 2023

Dans une interview accordée à Daily Trust, Alhaji Muhammad Sabo Nanono, Ministre de l’Agriculture et du développement rural du Nigéria annonce que « 5 ou 6 autres usines devraient voir le jour prochainement et viendraient s’ajouter aux 32 usines déjà existantes ».  Par cette même occasion, il a été aussi question du retrait gouvernement fédéral de la production d’engrais pour laisser place au secteur privé. Ainsi, l’Etat pourra jouer pleinement son rôle régalien de contrôle de la qualité, du prix, et de distribution.

Par ailleurs, le pays envisage de développer son industrie de phosphate dont les Etats de Sokoto et d’Ogun disposeraient en abondance et de cesser les importations d’engrais d’ici 2023. Un projet, censé tripler la fourniture d’engrais au Nigeria dans un contexte ou l’importation d’engrais est décidé depuis mars 2020. Informe Commod Afrique.

Ainsi, peu à peu, le Nigéria fait de grand pas vers son autosuffisance en production d’engrais. Pour rappel, le Nigéria produit déjà sa propre urée, et bientôt c’est la mise en service d’ici fin décembre de la plus grande usine au monde de production d’engrais (3 millions de tonnes par an) du groupe Dangote etc.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire