Actualités

Covid-19/Positionnements des jeunes dans les chaînes de valeur agricoles : Le Global Ypard café réunit les acteurs autour du sujet

A Abomey-Calavi, samedi 19 décembre 2020, le siège de l’ONG Act for development (Act Dev) a abrité la tenue de la première activité du réseau Ypard au Bénin. Présents tout comme en ligne, les participants ont été édifiés sur la thématique  des différents “Positionnements stratégiques des jeunes dans les chaînes de valeur ajoutée agricoles dans le contexte du Covid-19” .

D’entrée, fait savoir Freddy Padonou, représentant au Bénin du réseau Ypard, celui-ci, est une plateforme d’échanges et de discussions entre les jeunes professionnels pour contribuer au développement agricole. Pour cet Ingénieur agro-économiste et Consultant, cet atelier entre donc dans le cadre d’une activité pérenne (Le global Ypard café) que le Ypard organise depuis plusieurs années (bientôt 10 ans). Un espace que le réseau essaye de créer pour amener les jeunes à discuter sur des thématiques actuelles.

La Covid-19…

Eurêka ! Ainsi, considérant la Covid-19  et son impact sur tous les secteurs d’activité, la balle est saisie au bond. Aux dires de Freddy Padonou, les jeunes sont le maillon faible de la chaîne parce qu’ils ressentent plus les effets néfastes de cette pandémie. Et, l’organisation d’un tel atelier qui vise à offrir plus de visibilité au réseau, permet en outre, les partages de connaissances, d’expériences. De même, il estime qu’à travers les résolutions, les défis et enjeux auxquels les jeunes sont confrontés pour se positionner dans les chaînes de valeur agricoles dans ce contexte prédéfini  seront levés. Vu également que les différents positionnements qui s’offrent à ceux-ci sont nombreux, s’agissant de la production primaire, la transformation, la commercialisation, l’appui conseil, etc. Le global Ypard café participe de ce fait, de leur orientation, va conclure le représentant de Ypard au Bénin , Freddy Padonou.

Des panels…

Les jeunes agricoles dans un contexte marqué par la Covid-19 doivent aller à la numérisation de leurs entreprises

Global Ypard café

Le Global Ypard café a connu l’animation de trois panels. Josias Adjassin (Doctorant a l’Université de Parakou), Henri Totin, Administrateur de projets et management de qualité, Président de l’ONG Jeunesse et emplois verts pour une économie verte (Jevev) et Lionel Hounsou, Spécialiste agroalimentaire, Président de l’ONG Agromania, vont successivement entretenir les participants sur “l’Impact de la pandémie Covid-19 sur les capacités économiques des jeunes au Bénin” ; “Options stratégiques de positionnement des jeunes dans le secteur agricole dans le contexte de la Covid-19” et “Enjeux et défis liés au positionnement des jeunes dans le secteur agricole: Recommandations et perspectives”. En somme, il faut retenir que de jeunes agricoles notamment du secteur informel ont connu des difficultés à poursuivre leurs affaires dès la survenue du virus même si quelques-uns, face à la situation, ont tenu le coup en innovant.  Beaucoup d’entreprises se sont, en effet, tournées vers les TICS. Lesquelles sont aujourd’hui indispensables soutiennent les panélistes. Les jeunes agricoles dans un contexte marqué par la Covid-19 doivent aller à la numérisation de leurs entreprises, ont-ils insisté. Ceci limite les contacts et les pertes de temps. Par ailleurs, le Warrantage ou les ventes groupées prôné par le programme Approche communale pour le marché agricole (ACMA2) est aussi un modèle dans une telle circonstance. Mais, il n’en demeure pas moins que des enjeux et défis restent à relever. Des recommandations ont été faites à propos.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire