Actualités

Salon ICT4Ag 2020 : La Chambre d’agriculture du Bénin tient le pari

Pour une réussite, c’en est une. Le rideau retombe sur la 3ème édition du Salon des Technologies de l’information et de la communication pour l’agriculture (ICT4Ag). Plusieurs jours de communication, d’information et de présentation des solutions basées sur les Tic dans l’agriculture… On s’en souvient avec satisfecit des solutions promues par la Chambre d’agriculture du Bénin (Cab). Ce fut un accomplissement.

Une caravane nationale des Tic pour l’agriculture s’est traduite par une tournée dans 05 pôles territoriales de développement agricole (Atda). Les exigences liées à la Covid-19 ne laissent pas d’autres choix. L’option a été donc faite d’aller vers les acteurs en parcourant les Atda pour la présentation des différentes communications ainsi que les solutions ICT4Ag proposées par les start-up béninoises.

Chambre nationale d’agriculture du Bénin, sans coup férir

L’initiative du Salon des Tic pour l’agriculture est portée par  les Chambres d’agriculture du Bénin (Cab) en collaboration avec l’entreprise Tic Agrobusiness Center. Les Cab sont des établissements publics à caractère professionnel. Elles sont des instruments de dialogue, et d’intervention au service de l’ensemble de la profession agricole (les agriculteurs  à travers leurs Organisations professionnelles agricoles (Opa) et interprofessions, les Projets, les  Programmes, les Structures d’Etat etc.).

 S’inscrivant dans cette logique, l’objectif du Salon Ict4Ag est d’outiller les Opa, les Atda, les entreprises locales, les ONG locales et les Partenaires techniques et financiers (Ptf), sur le processus de création et la gestion d’une solution basée sur les Tic, adaptée à un besoin spécifique et contextuel des producteurs, afin de susciter l’initiation et le développement des solutions personnalisées. Et, le moins qu’on puisse dire, est que la pandémie du coronavirus a d’avantage révélé l’intérêt de ces technologies pour l’agriculture béninoise.

« Les Tic pour soutenir efficacement l’agriculture béninoise dans le contexte de la Covid-19 »

C’est le thème de cette 3ème édition du Salon. Laquelle édition s’est tenue dans un contexte particulier marqué par la crise de la Covid-19 qui sévit depuis le début de l’année 2020 et qui a amené le monde à développer de nouvelles aptitudes et attitudes dans le travail qui favorisent l’atteinte de certains types de résultats, sans une obligation de contact physique entre les hommes.

 Mieux, grâce aux innovations technologiques, notamment numériques, le secteur agricole gagnerait à emprunter ces moyens pour obtenir l’information juste, vraie et actuelle et améliorer la productivité agricole. C’est cela, l’essence même du Salon.

Au cours donc de ce salon, les participants ont eu droit à une série de présentations ainsi que des échanges sur l’utilisation des Tic. Le Salon a été aussi l’occasion de comprendre le besoin en information des acteurs sur l’utilisation des Tic dans l’agriculture.

Il y a eu plusieurs Startups, Projets et Programmes qui ont donné des communications. Ces communications sont notamment la “Politique de e-Agriculture au Bénin”, “Solution Tic pour l’agriculture : de l’idée au déploiement», “Choisir la meilleure solution digitale pour vos acteurs agricoles”, ont été édifiantes. Chaque participant a pu toucher du doigt ce qui se fait en matière d’innovation dans le domaine.  Il a également rendu possible des séances d’échanges avec les acteurs agricoles et les Atda sur les difficultés majeures rencontrées. Lesquelles difficultés sont les matières premières des solutions innovantes.

De ce fait, pendant ce Salon, des solutions ont été présentées et des suggestions ont été faites. C’est le cas de la solution de la Chambre nationale d’agriculture avec “AGRITHEQUE”, une bibliothèque en ligne dédiée exclusivement à l’agriculture et où sont publiés et rendus disponibles gratuitement, les outils réalisés par les différents acteurs de la chaîne de valeur agricole dans le cadre du conseil agricole et de la vulgarisation ; Il y a également la plateforme “ACTEURAGRICOLE.BJ” qui est une solution de marché business to business (b2b) sur internet. Il réunit acteurs agricoles et acheteurs nationaux ou internationaux. Aussi,  “ACTEURAGRICOLE.BJ n’achète ni ne vend de produits agricoles. Au lieu de cela, elle offre la possibilité de commercialiser sans effort les produits agricoles “, confie Wallys Kakahoun, expert digitalisation de la Chambre nationale d’agriculture du Benin.

Par ailleurs, l’agriculture étant considéré comme le parent pauvre des médias au bénin, ce salon a été, une occasion pour le web journal d’information agricole  www.zoomagro.com de se faire découvrir davantage.

Des attentes comblées

Les participants comprennent et maîtrisent le processus de conception et la gestion d’une solution numérique adaptée aux besoins spécifiques des producteurs et intégrant le genre et l’équité sociale ; les participants s’approprient de l’essentiel du contenu de la loi sur la protection des données à caractère personnel ; les solutions basées sur les Technologies de l’information et de la communication pour l’agriculture (Ict4Ag) sont proposées et présentées par des jeunes béninois ainsi que des expériences de réussite. C’étaient les résultats attendus. Des défis et performances réalisés au terme de ce Salon. D’ores et déjà, on s’impatiente de vivre la prochaine édition qui se tiendra probablement dans les pôles 1 (malanville)  et 2 (Kandi).

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

Laissez un commentaire