Actualités

Réunion du comité de suivi ACMA2 : Des recommandations attendues pour une bonne finalisation du Programme.

Après Bohicon, c’est la ville de Kétou qui a abrité,mercredi 16 mars 2021, l’avant dernière session du comité de suivi du Programme Approche communale pour le marché agricole (ACMA2). Une rencontre au cours de laquelle des recommandations sont attendues pour une bonne finalisation du Programme.

L’un des objectifs de cette première réunion du Comité de suivi (Cs) du programme ACMA2 pour l’année 2021 est de présenter d’une part, aux membres, les résultats du Programme au titre de l’année 2020 et le plan de Travail 2021 tel qu’approuvé par l’Ambassade des Pays-Bas près le Benin et d’intégrer les recommandations de ces derniers d’autre part.  Et pour y parvenir, les participants à cet atelier ont eu droit de la part de Alexis Ntamavukiru, Adjoint au Chef de Programme, au point de la mise en œuvre des recommandations du Comité de suivi d’octobre 2020 à Bohicon.

 A ce titre, notons que : environ 80 000 individus ont été touchés par le Programme à travers plus de 3000 activités mises en œuvre. En terme de résultats, dans le domaine de l’accès au financement agricole en guise d’exemple, ‘’l’objectif fixé est atteint et dépassé’’. Jusqu’en fin décembre 2020, 1 613 000 000 FCFA de crédits agricoles ont été octroyés aux bénéficiaires sur une prévision de 1 600 000 000 FCFA (Un milliard six cents millions) pour une période de 4 ans (2017-2021).

Après cette étape de présentation des résultats, s’en est suivie la visite (de terrain) des Infrastructures et équipements marchands (Iem) réalisés dans les Départements du Zou et du Plateau.

A Ouinhi, la délégation a visité le magasin de stockage du maïs de capacité de 500 tonnes. Une infrastructure autour de laquelle gravitent les activités économiques de 33 coopératives de producteurs et 8 coopératives engagées dans la commercialisation du maïs. Pour leur porte-parole, Euphrasie Déguénon, « la construction de ce magasin permet aux producteurs de sécuriser leur production pour en tirer plus de revenus ». Dans le Plateau, la délégation échut sur le site du magasin de stockage et de commercialisation de maïs de Kétou. Il est d’une capacité de 1000 tonnes. Cette étape marque la fin des activités de cette journée qui va déboucher sur celle des discussions en salle assortie des recommandations.

Par ailleurs, rappelons que le comité de suivi a pour rôle de conseiller, appuyer le comité de pilotage dans la supervision du programme ACMA2, de s’assurer que l’approche et les interventions sont en phase avec les réalités nationales, communales et les opportunités des marchés, et que le programme agit comme un intermédiaire transparent et efficace dans le développement communal et des marchés agricoles et agro-alimentaires.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire