Actualités

Promotion d’agrumes au Bénin: Le projet Béninclusif de Swisscontact s’engage

Identifier les variétés locales améliorées d’agrumes à promouvoir au Bénin. C’est ce qui sous-tend la tenue d’un atelier organisé par le projet Béninclusif (Bénin inclusif) de Swisscontact.  Cette rencontre d’échanges a réuni les différents acteurs intervenants à divers niveaux dans la filière agrume. C’était du 25 au 26 Mars à Abomey.

Tangelo, pineapple wekiwa, mandarine. Ce sont les 4 variétés locales identifiées par de différents acteurs (Institut de recherche, structure d’appui étatique, fabricants d’intrants, distributeurs d’intrants, producteurs, transformateurs) dans le cadre de la mise en œuvre du projet Béninclusif (Marchés dynamiques des produits agricoles durables). Des variétés auxquelles s’ajouteront de nouvelles à savoir : Pera et Hamlin.

L’objectif à travers ce projet est de soutenir et renforcer les acteurs locaux à travers l’approche des systèmes de marchés inclusifs. A l’arrivée, c’est le revenu de 100 pépiniéristes, 1000 producteurs et 25 transformateurs qui devrait augmenter de 15%.  A cet effet, Barnabé Médégan, Conseiller technique au projet, a fait savoir qu’il s’étend à 3 domaines d’’intervention. «L’accès aux intrants spécifiques et variétés ; le renforcement des capacités des noyaux durs et la structuration et la facilitation de l’accès au marché», précise-t-il.

Prévu pour durer 4 ans, le projet Béninclusif couvre les départements du Couffo et du Zou.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire