Actualités

Bénin/Intensification de la production de poisson : ACMA2 promeut les poches de filet fixes

Pour faciliter la mise à l’échelle des résultats obtenus dans le domaine de la chaîne de valeur poisson, le Programme Approche communale pour le marché agricole (ACMA2) a initié trois jours de formation pratique sur la fabrication et l’installation des poches de filet fixes en aquaculture. C’était du 05 au 07 mai 2021 dans les communes de Porto-Novo et d’Adjarra à l’intention des pisciculteurs pionniers identifiés dans les différentes communes d’intervention du Programme.

Depuis 2018, sous l’égide de la SAE, ASPAIF, le Programme ACMA2 vulgarise la production de poisson par l’approche poche de filet fixe à travers les Champs de démonstration pédagogique (Cdp) installées. L’adoption de cette mode d’élevage de poisson nécessite aussi l’appropriation de la technique son installation.

Pour ce fait, après la phase d’apprentissage dédiée à la confection de ces poches de filet tenue à porto Novo, les participants ont été initié à son installation sur la ferme de leur paire Albert Akovobahou à Adjara.

En somme,32 pisciculteurs et techniciens spécialisés en pêche et aquaculture des Cellules communales des ATDA ont été formé pour contribuer par effet de tâche d’huile à la mise à échelle (réplication de la formation…) de cette infrastructure piscicole innovante.

Par ailleurs, Cédric Ségbédji, animateur au sein de l’ONG ASAPIF, nous renseigne que cette technique de poche de filet fixe permet entres autres d’avoir sur une même superficie, une capacité de production 4 fois plus élevé comparativement à quelqu’un qui utilise un étend ouvert ; de se protéger contre les prédateurs d’où moins de perte…

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire