Actualités

7 Juin 2021 : Journée mondiale de la sécurité sanitaire des aliments

” Que notre nourriture soit notre médicament et que notre médicament soit notre nourriture”.

Assurons notre sécurité alimentaire aujourd’hui pour notre bonne santé demain. Trop de journées internationales/mondiales pour quels changements ?  Peut-on tenter de dire. Mais à y voir de prêt, tout est lié et tout ceci pour sensibiliser l’Homme et lui rappeler que son bien-être dépendant absolument de ses relations avec la Nature qui lui fournit tout.

L’édition 2021 de la Journée mondiale de l’Environnement avait pour thème ” Restaurons nos écosystèmes ” parce que les tendances actuelles ne sont favorables ni à la Nature ni aux humains, ni aux animaux, ni aux végétaux, ni aux micro-organismes…. La biodiversité subit une dégradation à une allure vertigineuse très inquiétante qui, à priori, n’augure d’aucune perspective heureuse. Les changements climatiques qui ne sont que les résultantes des dégâts des activités/actions négatives des Hommes sur nos écosystèmes continuent leurs manifestations malencontreuses sur tout l’Homme.

 Ces 30 dernières années, la trouvaille pour régler entre autres tous problèmes de l’Homme ont-ils dit, c’est la création des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) avec la privatisation du vivant par les brevets. Résultat : nul, que du leurre.  Récemment, nous entendons la mise au point de viandes synthétiques, de nourritures synthétiques. Nous savons aussi que nos écosystèmes continuent d’être souillés par des produits nocifs et destructeurs comme les pesticides et autres intrants chimiques de synthèse qui sont l’une des causes importantes de beaucoup de maladies, différentes sortes de cancers notamment et autres…

Face à ce tableau non reluisant et qui n’augure d’aucune amélioration à court, moyen et long termes si les tendances actuelles vont persistantes, il est facile de comprendre qu’il est tout à fait impératif d’attirer l’attention de l’Homme à travers ses différentes journées avec l’espoir que quelque chose pourrait changer dans le bon sens.

Au Bénin, quels sont les aliments dont on est sûr qu’ils ne contiennent pas d’engrais chimiques, de pesticides chimiques de synthèse ? et d’autres produits chimiques comme le plomb, le mercure… ? Quel est l’état de sécurité sanitaire de nos fruits, nos légumes, nos poissons, nos produits agricoles les plus consommés, nos eaux… ? Avons-nous fait une fois ne serait-ce que par curiosité l’inventaire des éléments constitutifs du contenu de notre assiette ? Avons -nous fait le point de nos dépenses engagées pour les soins de notre santé ?

Nous voilà face à nos responsabilités et il nous revient de prendre des dispositions idoines pour protéger notre santé en faisant attention à ce que nous consommons. Rien que cette attitude pourrait nous éviter beaucoup de maladies dues à ce que nous consommons sans faire attention, sans aucun contrôle pour diverses raisons…

Patrice SAGBO

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire