Actualités

Bénin/Après le lancement de la vente de produits vivriers et intrants agricoles saisis par des commissariats : Raphaël Akotegnon suspend sa décision

Il a changé d’avis. Du moins, “jusqu’à nouvel ordre”. Le Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotegnon, par courrier adressé aux Préfets des départements, en date du 13 juillet dernier, a décidé de la suspension de la procédure de vente des produits vivriers et des intrants agricoles saisis par des commissariats.

Ladite suspension, piqûre de rappel oblige, intervient à la suite de sa Lettre du 30 juin 2021. En effet, dans le cadre de la gestion desdits produits vivriers et intrants agricoles saisis, le Ministre  “Pour éviter que les produits saisis ne pourrissent” et “Déférant aux instructions du Président de la République, avait décidé du lancement de la procédure de leur vente.

En ce qui est des intrants agricoles, renseigne le courrier, le seul acheteur est l’Association Interprofessionnelle de Coton (AIC) qui rachètera ces intrants à 50% du prix homologué. Pour ce qui est des produits vivriers, “ils seront vendus par le commissariat à tout acheteur au prix du marché”. Les recettes issues de cette vente, avait détaillé le ministre Raphaël Akotegnon, seront réparties à raison de :  50% pour abonder les fonds de fonctionnement du commissariat ayant réalisé la saisie; 50% pour appuyer les fonds de sécurité aloués aux unités de surveiliance du Corridor du Département.

Fênou-Amba OLOU

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire