Actualités

Atelier d’appropriation de ACMA2: Les acteurs communaux pour la pérennisation du Programme

L’atelier d’appropriation du programme Approche Communale pour le Marché Agricole (ACMA2)  s’est tenu ce jeudi 05 août 2021 en présence des acteurs communaux des recettes perceptions. Les échanges ont convergé vers les réussites et les échecs du programme ainsi que sa pérennisation, dans le département du Zou.

La Communauté des communes du Zou ( CCZ ) présidée par Auguste Amoussou Aïhunhi se préoccupe du pilotage du programme ACMA2 dans le département du Zou. Dédié à cet effet, l’atelier d’appropriation a focalisé les attentions sur les forces et faiblesses du Programme dans ledit département. Aussi, a-t-il permis aux différentes personnes y ayant pris part, de faire une projection dans le futur.

Bilan des acquis

Le Programme ACMA2 dont la deuxième phase tire vers sa fin, a impacté de façon positive le secteur agricole dans les Communes du Zou. En témoignent, les diverses réalisations :  l’étude de l’état des lieux des tronçons dans le but d’amoindrir les tracasseries routières pour faciliter les échanges commerciaux ; la réalisation des panneaux médiatiques et non médiatiques ; l’organisation régulière des ateliers assortie de reddition de compte ; la mise en œuvre des différents plans d’action dont la sensibilisation sur la consommation des produits locaux. La réalisation de plusieurs activités qui ont contribué à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations rurales tout comme l’amélioration des revenus des producteurs et transformateurs, sont aussi à l’actif du Programme dont l’objectif est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations rurales de certains départements du Bénin.

Attentes des participants

Compte tenu des prouesses observées dans le département du Zou et rendues possibles par la Communauté des Communes du Zou( CCZ) à travers son bras opérationnel qu’est le Cadre de Concertation Inter-Communal (CCIC), présidé par Dénis Glégbeto, Maire de la Commune de Djidja, la troisième phase du programme  “Approche Communale pour le Marché Agricole”(ACMA) est appelée de toutes les voix aux dires des participants à l’atelier.  Les acteurs communaux ont pris l’engagement d’assumer toutes leurs responsabilités, surtout celles financières et aussi de rendre perpétuel le programme. Tant estiment-ils, il contribuera à améliorer davantage la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations rurales et augmenter l’offre en produits agricoles.

Prince BAMIGBOLA ( Stag )

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire