Actualités

Marché mondial du Cacao: la Côte-d’Ivoire et le Ghana sous pression

La Chine ne s’arrête plus. Réputé pour son aptitude à concurrencer les autres pays sur le marché international, et ce quelque soit le secteur, le pays soigne sa réputation. La Chine s’est hissée au rang des pays exportateurs de cacao.

La Côte-d’Ivoire et le Ghana bientôt détrônés dans la production et l’exportation du cacao.Véritables piliers de la production mondiale, la Côte-d’Ivoire et le Ghana fournissent plus de la moitié des recettes mondiales en cacao avec une participation à hauteur de 60%. Seulement, avec la Chine qui se mêle à la danse, les deux nations ouest-africaines sont désormais menacées.

En effet, la Chine exporte dejà ses premières tonnes de fèves de l’or brun vers la Belgique, pays très connu pour la consommation du chocolat. Le géant asiatique a pris pour appui, la province de Hainan pour la culture du fruit tropical. Hao Zhaoyun, chercheur de l’Académie des sciences agricoles tropicales de Chine, affirme que: «Le cacao est une matière première pour la fabrication du chocolat. Avec la demande croissante de chocolat, Hainan a élargi sa zone de plantation de cacao et fait des percées dans le développement technologique», rapporte “Afrique sur 7”.   « La Belgique étant surnommée ‘le royaume du chocolat’’, les exportations vers le pays indiquent que nos normes de production de cacao ont été reconnues par la communauté internationale », a poursuivi le chercheur.

Ceci faisant, la Chine ne serait pas la première nation à vouloir mettre un terme à l’hégémonie des deux pays ouest-africains sur le marché mondial du cacao. «En 2013, Mondelez, la société mère de Cadbury Australia, avait annoncé qu’elle allait investir 59 millions de dollars dans des essais de culture de cacaotiers le long de son usine de Hobart, en Tasmanie, au nord de l’Australie. Le but était d’augmenter la production annuelle de fèves», nous rappelle Jeune Afrique.

Prince BAMIGBOLA

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire