Actualités

Bénin Agribusiness : voici comment les producteurs d’ananas d’Allada vendent le fruit de leur labeur

ZOOM AGRO la communication agricole , notre passion

Pour l’écoulement de leur production d’ananas Pain de sucre ou Cayenne lisse, deux options s’offrent aux producteurs. Ils peuvent être dans des liens formels avec un acheteur (par exemple une usine de transformation) à qui ils livrent leur production selon un calendrier et des clauses auxquelles ils sont partis (variété, poids minimum de l’ananas à livrer, prix de vente de la tonne, quantité à livrer). Autrement ils appartiennent à un cluster. Les producteurs peuvent aussi faire le choix de rechercher l’acheteur une fois l’ananas arrivé à maturité. Dans ce cas, ils rentrent en négociation avec des commerçants (es).

 La complexité de cette deuxième option de vente repose dans le fait que l’acheteur procède à son propre calibrage des fruits à vue d’œil (gros, moyens, petits), fixe le prix d’achat et peut choisir d’acheter certains calibres et de laisser le reste. Pour les calculs économiques, nous avons analysé les deux options de vente. Pour l’option 1 nous avons pris l’exemple d’un producteur qui livre à une usine de transformation d’ananas. Cette usine rachète la tonne d’ananas Pain de sucre ou Cayenne lisse à condition que le poids minimum de chaque ananas soit supérieur ou égal à 0,5 kg. De l’expérience des producteurs, lorsque les itinéraires techniques sont bien respectés, il est rare que le poids minimum d’un fruit d’ananas soit en dessous de 0,5 kg. Pour l’option 2, nous avons pris l’exemple d’un producteur qui a produit 1 ha de Cayenne lisse (61- 77T à l’hectare) ou 1 ha de pain de sucre et qui veut vendre sa production à une commerçante. Cette dernière procède au calibrage de l’ananas et fixe elle-même les prix. De l’expérience des producteurs, les commerçantes procèdent au calibrage de l’ananas tel qu’il suit : • Pain de sucre : 30% environ de la production sera classée en gros ananas, 50% en moyens ananas et 20% en petits ananas • Cayenne lisse : 36% environ de la production est classée en gros ananas, 43% en moyens ananas et 21% en petits ananas.

SOURCE: DID/DEFIA/ENABEL

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire